mercredi 14 novembre 2012

3 Ombres au soleil - John Henry [Lecture]

Hello,

Un petit peu de lecture aujourd'hui.
Il y a plusieurs semaines, j'ai reçu un mail en provenance de Belgique. Il s'agissait de John Henry, qui me proposait de lire son premier roman qu'il venait de publier.  "3 ombres au soleil".
Je n'ai pas hésité à accepter ce livre-voyageur, fortement intriguée par la 4e de couverture :
La ville.

Ses nuits.
Sa solitude.


A peine débarqué, il en ressent une violence agressive.
Depuis des années, elle s'y est habituée. Un peu trop.
Et Sonia, qui laisse trainer sa blondeur éclatante sous les néons du métro.

Puis un détonateur.

Il va croire à l’amour, avec cette fille qui appartient à la ville.
Elle réalise qu'elle est encore affamée de vie.

Et des messages anonymes vaguement menaçants vont finir de venir bouleverser les vies.

Tout était à l’indifférence. Pourtant, des bouts de papier, des choix, des hasards m’ont fait comprendre que tout est possible quand rien n’est fini.

Trois ombres dans la ville. Trois ombres dans la nuit. Trois ombres au soleil.

"3 ombres au soleil" est l'histoire de 3 personnages plutôt paumés.
Tout d'abord Loïc, complétement désabusé, haïssant la ville. Personnage que j’appellerais de "je-m'en-foutiste". C'est vraiment l’antihéros, et je peux même dire qu'il est assez agaçant dans son comportement.
Ensuite Marie. Veuve, retraitée. A toujours vécu sa vie par procuration, dans l'ombre de son mari. Grâce aux cours d'initiation à internet donnés par Loïc, elle va reprendre goût à la vie, et complètement se lâcher. Personnage très attachant.
Puis, Sonia. Prostituée dont Loïc va tomber amoureux. Personnage moins important que les 2 autres.
Mais à mon avis, le personnage le plus important du roman est tout de même la solitude ! Solitude extrêmement présente tout au long du livre. Et cette ville, inhumaine, froide...


Ce que j'en pense :
Roman plutôt bien écrit, avec un style fluide. Agréable à lire.
J'ai bien aimé l'alternance des chapitres entre le point de vue de Loïc et celui de Marie.
Parfois, on sourit, souvent on est ému.
Par contre, j'ai nettement moins aimé l'intrigue, que je trouve un peu incompréhensible. Notamment les 5 dernières pages, qui m'ont malheureusement déçue.

En conclusion : un livre agréable à lire, une idée intéressante, mais une fin un peu décevante.

Merci à John-Henri de m'avoir fait découvrir son roman

A bientôt
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire